Oscaar 1.5 / je passe au content spinning

OscaarEn voila un outil SEO qu’il est pratique :). Avant de parler d’un autre outil (advanced web ranking 8.5) dans quelques jours.

C’est grâce au fameux @512banque que je suis sur Twitter et qui est l’éditeur du site http://www.deliciouscadaver.com que j’ai découvert ce petit outil appelé Oscaar. En effet 512banque a mis a disposition il y a quelques mois des “consultants SEO” (peu importe s’ils sont black ou white hat) cet outil de content spinning très efficace. Sa vidéo m’avait convaincu et j’avais acheté son outil, mais je n’avais pas eu le temps de le tester jusqu’à maintenant.
Mais avant toute chose, le CONTENT SPINNING, c’est quoi ? (source) :

Le content spinning est une méthode pour générer des textes différents facilement. Cette technique est souvent utilisée dans le milieu du référencement, en particulier par les référenceurs black hat, car la création de contenus neuf et uniques prend beaucoup de temps.

Le principe consiste souvent à rédiger un texte spécifique de ce type:

Code:

Le {chat|chien} {s’amuse|joue} avec {un jouet|une balle} {pendant|alors} que {son|le} propriétaire le {regarde|film}.

Ce type de texte peut être utilisé dans un outil spécial de content spinning qui va générer des textes différents tels que ceux-ci:

  • Le chat s’amuse avec une balle alors que son propriétaire le film.
  • Le chien joue avec une balle pendant que son propriétaire le regarde.
  • Le chat joue avec un jouet pendant que son propriétaire le film.
  • Le chien s’amuse avec un jouet pendant que le propriétaire le film.

Les outils de content spinning choisissent au hasard un mot ou une suite de mots entre “{” et “}” séparé par “|”.

De mon coté, pas question bien sur de faire du spam et de passer du coté obscur de la force ;). C’est donc pour la constitution de backlinks sur les annuaires que je compte l’utiliser (même si c’est TRÈS tentant pour du spam commentaires vu son efficacité :)).

Comment se présente cet outil ? C’est un script codé en PHP qui se lance sur votre navigateur (avec comme pré-requis d’avoir un serveur apache/mysql qui tourne bien sur). Ça tourne parfaitement sous Chrome/Ubuntu et c’est un très bon point pour moi qui suis sous Linux et qui galère sans arrêt pour avoir des outils compatibles sur cette plateforme. Pour moi qui ne suis pas développeur, c’est un gain de temps énorme d’avoir ce type de script disponible, et comme le code n’est pas obfusqué, je vais pouvoir en apprendre plus.

Oscaar en action

J’ai testé l’outil avec mon site passionhockey.com qui est un peu faible au niveau du référencement par rapport à ses concurrents… Comme je n’avais jamais travaillé sur les annuaires pour ce site, c’est une bonne occasion de se lancer.

Ci-contre l’interface d’accueil pour ce projet. 4 grandes étapes à utiliser.

1/ le fichier config.php qui vous permettra de remplir facilement les champs des formulaires. C’est un point super important et qui m’a pris pas mal de temps. En effet, autant pour les champs de commentaires c’est facile et souvent la même chose (pseudo+mail+texte), autant pour les annuaires, ils ont chacun des champs nommés spécifiquement (description, longue description, introduction…). La première étape a donc été pour moi de parcourir les principaux annuaires utilisés et vérifier le nom des champs présents pour que ce fichier détecte le plus grand nombre de champs différents. Lorsque l’on connait tous ces champs, il faut passer à la seconde étape et créer des fichiers pour pouvoir les gérer.

Oscaar en action2/ la liste des fichiers associés : Vous allez configurer chaque champs de formulaire que vous souhaitez ajouter dans les annuaires/commentaires. Comme vous pouvez le voir ci-contre, j’ai utilisé les champs URL, nom, pseudo, title et description. Mais je pense aller beaucoup plus loin dans les jours a venir, histoire de couvrir le plus de champs possible.

C’est aussi une étape assez longue a configurer selon la longueur du texte principal, la description. Il faut bien préparer vos textes en amont et ensuite préparer les différentes variantes possibles. Comme vous pouvez le voir ci-contre, un texte descriptif que j’avais préparé pour passionhockey.com. Ce n’est pas vraiment la méthode la plus efficace car je ne suis pas sur que les variantes seront suffisantes pour les annuaires. Ce n’est qu’un texte que j’ai enrichi avec de nombreux synonymes. Comme je l’ai dit, pour les annuaires, il faut préparer sa stratégie et ses textes en amont de façons rigoureuse afin de s’éloigner le plus possible du duplicate content. Cela afin d’être sur d’être validé.

Pour les autres champs, lorsqu’on cherche a rajouter des lien dans les annuaires, ce sont bien sur toujours les mêmes URLs, le même email et les mêmes pseudos/noms. On ne cherche pas à se cacher ici.

Pour le moment, c’est surtout pour les titles que j’ai eu le plus de soucis. Ils sont rarement détectés par les annuaires.

3/ le lien a bookmarker : c’est le lien que vous allez ajouter a votre navigateur comme un favori. Lorsque vous êtes sur la page de commentaire, la page d’ajout de site dans un annuaire, il suffit de cliquer dessus pour ajouter automatiquement vos champs. Ci-dessous un petit test que j’ai fait sur le site de Nicolas, un ancien collègue de chez Bolero (coucou Nico ;)). Comme vous pouvez le constater, ces textes sont apparus lors du clic sur le favori présent en dessous de ma barre de navigation (hockeyarchives). Si j’appuie a nouveau sur ce bouton, tous les champs se rafraîchissent et proposent une variante.

Oscaar en action

4/ le suivi : Bien sur, ce qui est intéressant au final, c’est de savoir si nous avons bien réussi la soumission. Le 4ème onglet de cet outil vous permet de le faire. Je proposerai ici le résultat de mes soumissions dans quelques semaines (le temps que les annuaires valident ou pas mes propositions). C’est plus rapide pour les commentaires, il suffit uniquement de savoir si nous avons passé l’anti-spam ou pas. A chaque soumission, l’outil enregistre les URL puis propose de checker ces liens.

Au final, un outil qui demande une configuration assez longue et minutieuse, mais qui ensuite vous permet d’aller à une vitesse importante. Le gain de temps est assez flagrant, plus besoin de jongler entre ses fichiers txt ou excel pour gérer ca. Pour les annuaires, il faut bien sur retoucher/affiner un peu les choses lors des soumissions mais au lieu d’y passer quelques minutes, vous n’y passerai que quelques secondes.

Pour en savoir plus, je ne pourrai être plus complet que @512banque . C’est donc ici (Oscaarque vous pourrez découvrir l’outil (via une vidéo et un article) puis, peut être, acheter cet outil ?

Et vous ? L’utilisez vous ? Quel est votre avis et votre type d’utilisation ? 

UPDATE : un article très intéressant de Blacklinder sur le content spinning, ses limites et vers quoi il faut aller. Tout a fait le genre de réflexion que je me fait en ce moment sur cette technique.

Total
0
Shares
7 comments
  1. Hello ! Merci a toi de nous mettre a dispo cet outil 😉 comme je suis pas dev au départ, ca va être compliqué pour moi d’ouvrir le capot et d’être efficace, mais je vais surement essayer.

  2. Mon objectif ? Etre un jour dans la review de seo factory girl 😉
    Effectivement, pour nous qui ne sommes pas “technique”, l’outil est un peu compliqué a mettre en place au départ (comment ca marche, pourquoi un serveur apache, c’est quoi la nomenclature…). Même si finalement c’est pas si dur. Peut être un article a venir sous forme de tuto pourquoi pas (ici c’est surtout une présentation générale) ?

  3. Hello, merci ton commentaire !
    Content de voir un autre fan de hockey dans le petit monde du SEO 😉
    je galère un peu pour le moment sur les annuaires, Oscaar permettant d’ajouter facilement des commentaires sur des blogs, mais c’est plus compliqué d’être validé sur des annuaires (2 refus pour le moment).
    le texte de description doit vraiment être travaillé en amont.
    Pour Discus, je l’ai mis en place après le Dofollow, mais effectivement, il faudrait que je repasse sur un autre plugin (mais qui me permet les mêmes options)

  4. Oscaar semble etre un outil de premire ordre, il va peut eter falloir que je me penche dessus un de ces 4 ca rje pense qu’il eput etre bien utile dans mes soumissions annuaires … a voir donc. Sinon j’adooooore ton site moi qui suis un Supporter inconditionnel des Diables rouges (ah les suels Briancon Rouen dans une patinoire René Froger pleine jusqu’au toit quand j’etais petit….) Bref … Petit truc tout de meme – pas la peine d’etre en Dofollow sur ton blog si tu mets Disqus … tu devrais metter un autre plugin pour les comm’s

  5. “Utiliser” serait un grand mot…je l’ai acheté, et comme il n’y avait pas de tuto j’ai laissé l’outil végéter dans un coin. Pour 512banque ça ne fait pas de différence, mais pour les moins techniques d’entre-nous, quelques explications auraient été les bienvenues pour commenter la vidéo, d’autant que l’outil se revendique aussi bien Black que White (non pas que tous les White soient nécessairement des buses niveau technique, mais disons que les buses sont bien représentées chez les White ;-)). Bref, je ne désespère pas d’utiliser cet outil un jour, mais les journées sont courtes et je n’ai ni le temps ni l’envie d’essayer de comprendre comment ça fonctionne (alors que j’en aurais besoin, notez). Du coup merci bien pour cet article qui fait office de tuto dans un sens (et qui soulève quand même les prises de têtes inhérentes au fait de ne pas avoir d’outil livré avec tuto -je me répète ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts