Le traitement des commentaires et du dofollow

Un point important qui m’est apparu suite à la mise en ligne de mon dernier article. Comment décider qu’un commentaire est un spam ou ne l’est pas quand on a un site web en DOFOLLOW ?

Par exemple ce commentaire ci-dessous que j’ai approuvé (surement temporairement) ce matin sur l’article sur le mode d’emploi d’OSCAAR (content spinning) :

On en veut encore traité de cette manière. Merci. Vraiment cool tout ça ! 😉

Je me demande comment traiter ce commentaire…

1/ l’approuver parce que c’est pas bien méchant et surtout parce que j’ai pas vraiment assez de commentaire ici (si vous cherchez un influent, c’est pas ici) pour faire le difficile  ?

2/ Ou le refuser parce que, saperlipopette, cela n’apporte rien de plus à l’article !

Je ne suis pas naïf, je sais que c’est un commentaire spam, posté en ayant trouvé mon article via Google ou un logiciel spécialisé. Et qui profite de ma politique (ou de mon laxisme) qu’un lien doit être forcément visible pour les outils de recherche.

Pour moi, c’est simple a gérer, j’ai très peu de commentaires. Je peux donc prendre cette décision facilement. Mais pour ceux qui ont des dizaines de commentaires a traiter lors de la publication d’un article, c’est déjà plus problématique. En effet, non seulement c’est pas très propre en terme de SEO (lien et texte sans valeur ajoutée) mais c’est aussi un problème de crédibilité. En effet, qui voudrait commenter sur un blog truffé de commentaires sous cette forme ?

Vous qui êtes bloggueur avec des commentaires en Do follow, je serai curieux de savoir comment vous traitez ce problème. De façon automatique via un plugin ? En supprimant impitoyablement ce genre de commentaire, en laissant tout passer (ou presque) ?

Peut-être aussi que vous avez décidé de passer en No Follow ?

Total
0
Shares
9 comments
  1. spammer me fait terriblement en colère, il faut se battre

    // Exactement le type de commentaire inutile quoi 🙂

  2. Bonjour Pierre,
    Je rebondis sur une de tes réponses aux commentaires, moi personnellement je lis beaucoup de blogs et tous m’intéressent, je pense même que la majorité sont en nofollow et je les commente quand même. Mais j’avoue que je ne crache pas sur la possibilité de glaner un petit lien sur les autres, même si ils n’ont pas beaucoup de valeur ;-). Après concernant la modération, je partage les opinions que j’ai pu lire sur cette page, si c’est abusé, c’est normal que ça passe à la trappe.

  3. En général, moi je suis assez laxiste, je viens de lancer mon blog et donc j’ai besoin qu’il soit assez connu. Mais gare aux Spams trop flagrants, ceux-là passent à la trappe.

  4. Pour ma part, je fais comme sylvain, je modère manuellement. Et en même temps, je n’ai pas autant de travail que lui, c’est sûr. Quand je trouve que c’est trop énorme, soit je vire carrément, soit je vire au moins le lien.

  5. Bonjour,
    Moi j’ai un petit blog à côté, j’ai ouvert les commentaires en dofollow, je dois avoir entre 5 et 10 commentaires à chaque fois et je fais moi-même la modération. Au début j’ai laissé les commentaires comme dans ton exemple, mais après j’ai arrêté, il faut juste un minimum quand même. Donc les commentaires d’une phrase je les supprime. Pour le reste je suis plutôt cool même si je sais que le commentaire est la pour laisser un lien.

  6. @Jeu ben 10
    Je joue le jeu, et mes collègues SEO qui passent ici profitent bien sur du dofollow (enfin pour ce que ca vaut sur ce blog…)
    Si tu lis l’article et le commente, alors aucun problème. Je ne juge pas vraiment l’intérêt ou pas du commentaire, c’est subjectif. Mais quand c’est ce que je cite en exemple, c’est juste pas possible 🙂
    Par contre, j’espère que l’intérêt d’un blog n’est pas que basé sur le dofollow ou le nofollow. Parce que je ne regarde même pas quand je vais commenter quelque part (bon, j’y pense un peu après, vieux réflexe)

  7. Salut,
    Moi je vais être franc avec toi, je n’ai pas de blog et je commente assez régulièrement des blogs pour y laisser mon lien. Mais dans mon cas, je n’appellerais pas ça du spam car je fais toujours l’effort de lire l’article, je n’en fais pas 50 par jour, et si je n’ai rien à répondre en rapport avec l’article ou d’un tant soit peu sensé, je m’abstiens pour ne pas avoir à laisser de commentaire comme celui que tu cites en exemples (et j comprends qu’un commentaire comme celui-là on en veuille pas) . Après je laisse le blogueur décider de sa politique de modération. Mais je pense que les deux côtés doivent jouer le jeu et surtout il ne faut pas se leurrer, les blogs en nofollow intéressent beaucoup moins donc c’est s’amputer de pas mal de passage et pareil si on est méga strict au niveau de la modération. Voilà ce n’est que mon avis 🙂

  8. @Sylvain, effectivement, je fais la part des choses entre les gens de passage ou ceux que je côtoie régulièrement via twitter ou autre (ce qui me permet de sortir un certain seomuscle des spams :)). Pour moi c’est facile à gérer, mais j’aurai cru que sur un site comme le tien, ça soit plus long ou problématique vu la masse de commentaires à traiter.

  9. Je suis assez permissif, mais je supprime tout de même assez souvent les URL, ou bien les deux (commentaire aussi) quand c’est un peu trop flagrant.
    Ensuite, cela dépend si c’est quelqu’un qui commente régulièrement ou pas, si c’est une connaissance ou pas.
    Ce n’est pas si long que ça en fait.
    De temps en temps, je me défoule aussi en modifiant l’url pour renvoyer vers spammeur bourrin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts